Archives des articles tagués Paris

Mardi 17 mai, rencard à Répu à 19h, check. T’sais où c’est toi l’Alhambra ? Trop pas. Allez on sort les iPhones… Rue Yves Toudic, c’est où ça ?

Arrivé la bas on tombe direct sur une espèce de file d’attente qui bloque l’entrée de la salle. Mais qu’est ce que c’est que cette merde ? Ils font quoi eux ? C’est le bar ça ? Ok donc -1 pour la salle/

On se décide à faire quand même la queue car la pinte c’est le rituel. Et ça nous emmène direct ½h plus tard.

La salle commence à être bien remplie. Un mec balance du son ? C’est bien hip hop. Les gens commencent à remuer jusqu’au bassin. Finalement on s’y sent bien à l’Alhambra.

Le 1er dj se barre pour bientôt laisser la place à celui de Théophilus London. Wow on se prend quelques décibels de plus dans la tronche là. Ca me fait limite trembler. Tout le monde est content et ça danse beaucoup plus !

Et là my man fait son entrée ! J’ai envie de crier mais bon un peu de retenue quoi !

J’avais déjà vu l’artiste au Festival Les Inrocks à la Boule Noire en automne dernier mais c’est toujours aussi impressionnant de voir ce qu’il dégage sur scène. Le mec place la barre de plus en plus haut.

Il est venu nous présenter son EP Lovers Holiday à travers un live mi rock, mi électro, parfois soul mais le plus souvent hip-hop qui a su emmener la plupart d’entre nous.

Son guitariste est génial, joue de tout, et a su s’imposer direct sur le plateau grâce à une guitare électrique sonnant à la Neon Indian, t’sais la bonne saturation.

©Anne-Cécile Kovalevsky

Tous les deux font de la scène leur nouvelle maison, nous invitant à partager un bon moment avec eux. Ouais vraiment c’est ce que j’ai ressenti , le mec joue la proximité avec son public. Surtout avec les meufs pour de vrai.

ONLY SEXY GIRLS ON STAGE. Voilà ce qu’il a balancé à un pauvr’ gars qui s’est fait virer de scène après qu’une bonne demi douzaine de cuties soient montées pour se trémousser sur le plateau. Ah, il en a fait rêver des gazelles… N’hésitant pas à leur jeter des regards de crazy lover en leur tenant la main.

Il est également un homme généreux. Connaissant les rouages du Direct to fans, il a distribué à la foule une bonne dizaine de tees à son effigie ( dont un à moi, peace les haters. huhu ).

Il revient bientôt en France, ne le loupez pas !

One Love

Publicités

Alëx qui ? Alex Swan ?

Jeudi 5 mai a eu lieu le vernissage d’Alëxone à la Galerie LJ. Une exposition qui présente ses dessins sur photographies. Tapisseries ravissantes au mur, une série de dessins qui nous montrent des personnages colorés dans la rue, sur un bras tatoué et bien d’autres encore.

Des dessins et de la photo ? Et pas que !
Une sculpture en bronze au centre de la pièce qui déchire. On envie de toucher ce personnage loufoque avec nos petits doigts.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Oops ! J’ai failli oublier qu’on peut repartir avec une crotte de chien tout droit sortie de la machine !

Exposition: Alëxone – Y A PAS PHOTO
du 5 mai – 11 juin 2011
Galerie L.J
12 rue Commines -75003 Paris